BIOGRAPHIE

Paul Ruat,
un libraire d'autrefois


Né dans la Drôme en 1862, Paul Ruat entra comme apprenti chez un libraire de Carpentras dès l'âge de 12 ans. En 1880, il trouve un emploi mieux rémunéré dans une librairie de Marseille. A 20 ans, il décide de s'installer à son compte dans un petit magasin de la place Jean-Jaurès. Son affaire est prospère et lui permet de racheter la Librairie de l'Université, en 1889. Il a 27 ans et dirige l'un des plus belles librairies de France.

Son biographe Robert Maumet (1) ne se contente pas de retracer la vie du grand libraire marseillais. II nous fait participer, à travers son action, à tous les problèmes que connaît sa profession à la fin du dix-neuvième siècle.

Fondateur de l'Union
Nationale des Libraires

Aux côtés d'Antoine Roux, son ami lyonnais, Paul Ruat participe, en 1892, à la première Union Nationale des Libraires. A la tête du Syndicat de la Région de Marseille qu'il préside depuis sa création, il dénonce tous les abus qui nuisent à la profession: les kiosques de presse qui commercialisent les publications bon marché au détriment des libraires, les grands magasins qui ont créé un rayon des livres d'étrennes, le corps enseignant dont certains membres vendent des livres scolaires.

Il sait aussi créer. Nous lui devons la première ébauche d'un enseignement de la. librairie. En 1906, il ouvre à Marseille ce qui furent sans doute les premiers cours de librairie.
Paul Ruat est un grand libraire qui a bien servi la profession, mais qui milite aussi sur d'autres fronts. Il est aux côtés de Mistral, du père Xavier de Fourvières, de Charloun Rieu dont il édite les oeuvres. Avec eux, il contribue à la renaissance de la langue provençale. II fonde la société des excursionnistes de Marseille, il édite des guides de promenades dans la région. Son activité déborde dans tous les domaines qui touchent la vie culturelle de son époque.


De la libraire Ruat
à la librairie Tacussel


Il reçoit chez lui, à la Villa di Cigalo tous les félibres de Provence et du Languedoc. Sa fille Berthe organise ces réunions de poètes en parfaite maîtresse de maison. Cette fille unique épousera en 1912 Augustin Tacussel qui prendra rapidement la direction de la librairie de son beau-père (2).

La librairie Tacussel, sur la Canebière, est connue de tous les libraires de France. L'histoire de son fondateur l'était moins. Il faut remercier Robert Maumet de l'avoir faite découvrir. Ce livre doit aujourd'hui figurer dans la bibliothèque de chaque libraire un peu curieux de l'histoire de son métier. C'est-à-dire dans chaque librairie digne de ce nom.


Maurice MALINGUE

LA VOIX DES LIBRAIRES - MARS 1997


(1) "Paul Ruat 1862-1938. Libraire-éditeur Félibre à Marseille", Robert Maumet - Éditions P. Tacussel 1995

(2) N.D.L.R. Suite au décès de sa fille Berthe le 30 décembre 1913, Paul Ruat cédera sa librairie à son gendre l'année suivante.